Mieux comprendre le bâti pour mieux le conserver

L’atelier 450ppm est un bureau d’architecture animé par la passion du patrimoine et son engagement pour la préservation de l’environnement. Après avoir développé pendant plus de dix ans un bureau spécialisé dans la restauration du patrimoine, j’ai décidé de fonder l’atelier 450ppm avec la conviction que le patrimoine et la culture étaient des leviers fondamentaux qui devaient être mis au service de l’action climatique.

450ppm a été fondé fin 2022. Le nom de l’atelier est lié à la limite symbolique des 450 partie par millions de concentration de CO2 dans l’atmosphère. Une limite qu’on considère souvent comme le plafond à partir duquel nous entrerons dans un monde à +2°C.

Cette valeur est aujourd’hui un leitmotiv qui rythme la vie de l’atelier et guide les choix qui sont posés au quotidien en matière de gestion et de développement de projet.

L’activité de l’atelier s’articule autour de deux domaines bien spécifiques. Le premier concerne le développement de stratégies de conservation, de rénovation et de gestion soutenable du bâti ancien. La démarche de l’atelier se fonde sur une analyse précise de l’existant qui permet ensuite d’élaborer des solutions sobres en ressources, adaptées aux usagers et respectueuses de l’environnement.

Pour atteindre cet objectif, l’atelier utilise des outils numériques qui permettent de monitorer de manière détaillées le bâti ancien et d’évaluer toutes les interventions préconisées. Différents outils et méthodologies utilisés par l’atelier sont développés spécifiquement dans le cadre de projet de recherche, notamment en matière de capture de réalité, de monitoring environnemental ou de simulation thermique dynamique.

Le deuxième domaine d’activité de l’atelier concerne le développement d’outils de médiation culturel dédiés à la valorisation et la préservation du patrimoine bâti. Parmi les projets majeurs de l’atelier, on peut citer la réalisation d’une installation immersive sur l’hôtel Aubecq, œuvre majeure de l’architecte Victor Horta ou la réalisation d’une formation en ligne dédiée à la préservation des façades bruxelloises.

Expériences